Nimbus, le lave-linge sans eau , 100% CO2

Posted by chloe in A découvrir, Insolite, Lave Linge

, , , , , , , ,

Et si je vous disais que laver son linge sans eau est désormais chose possible ? Vous auriez peut-être du mal à y croire et pourtant , deux jeunes designers industriels formés à l’université nationale de Córdoba l’ont fait en créant Nimbus.

Nimbus Nicolas Araya Vuksanovic

Remarqué lors de l’exposition d’innovation technologique INNOVAR 2012 en Argentine, le lave-linge baptisé Nimbus est capable de laver le linge sans utiliser une seule goutte d’eau, grâce au CO2 supercritique. Il s’inscrit donc dans les démarches de protection de l’environnement et  de développement durable. « Nous voulions créer un produit capable de générer des économies importantes et après avoir mené l’enquête, nous avons constaté que les lave-linge particuliers pouvaient consommer jusqu’à 100 litres d’eau par cycle de lavage », explique Nicolás Araya, l’un des créateurs.

Qu’est-ce que le CO2 supercritique ?

Lorsque l’on porte du dioxyde de carbone à une température de 31°C et à une pression de 73 bars, celui-ci se transforme en un fluide à mi-chemin entre le gaz et le liquide.
Dans ces conditions, le dioxyde de carbone devient un puissant solvant vert, capable de dissoudre les taches et la saleté sans endommager le linge. Pour garantir un nettoyage efficace, un cosolvant biodégradable est également mélangé au CO2.

 Nimbus en pratique

Cependant, les coûts engendrés par le système de pression nécessaire à l’obtention du CO2 supercritique se répercutent sur le coût total de la machine. 

nimbus dry wash

C’est pourquoi ce lave-linge a été doté d’un tambour de 20 kg et a pour but de remplacer à terme les lave-linge semi-industriels utilisés dans les laveries et les hôtels,  consommant jusqu’à 300 litres d’eau par lavage. De plus, les recharges de CO2 dureraient au moins trois mois, ce qui, à l’usage, revient moins cher que les lessives traditionnelles.

Nicolás Araya et Nicolás Vuksanovic expliquent que leur invention évite à la fois le gaspillage d’eau et le recours aux lessives chimiques : « Le CO2 n’est pas un solvant dérivé du pétrole, il ne pollue pas et il s’agit d’une ressource renouvelable. De plus, il est récupéré après chaque cycle de lavage grâce à un système de filtre qui le purifie. »

Le concept est au point, les deux acolytes espèrent désormais que Nimbus séduira un investisseur à défaut de gagner le concours INNOVAR et son prix de 900 000 pesos (150 000 euros).

 

Source : http://www.greenetvert.fr/2012/11/05/nimbus-le-lave-linge-qui-remplace-leau-par-du-co2/68252 et http://www.zegreenweb.com/sinformer/laver-son-linge-uniquement-avec-du-co2,61380

Comments

comments