Le 2en1 : Washit une douche-machine à laver

Posted by chloe in A découvrir, Lave Linge

, , , , ,

Quatres étudiants de de la Middle East Technical University en Turquie ont créé un nouveau 2en1  nommé Washit en combinant une machine à laver avec une douche.

Un constat

“Les gens utilisent trop d’eau”. Et dans notre quotidien, ce sont les douches et les machines à laver qui consomment le plus d’eau : 150 litres pour une douche de 15 minutes et 57 litres pour une machine de linge. Par ailleurs, la taille raisonnablement grande de nos lave-linge pousse les familles à faire leur lessive uniquement lorsque l’on peut la remplir.  ”Si vous renversez du café sur votre t-shirt préféré, vous devrez attendre le prochain lavage», explique Ahmet Burak Aktas, l’un des quatre étudiants-designers de Washit. En alliant une cabine de douche avec une petite machine à laver, le concept permet de recycler l’eau et de répondre aux deux problématiques précédentes.

washit-shower-and-washing-machine1-

Une réponse

Plutôt que de changer le fonctionnement de la douche, l’équipe de conception a tout simplement décidé de permettre à l’eau sale de s’évacuer autrement que par le drain habituel. Ainsi Washit utilise un système de plomberie fermée pour recueillir les eaux usées de la douche et les recycler en les envoyant vers une petite machine à laver encastrée dans un des côté de la structure. L’eau passe à travers un système de filtration et un appareil de traitement UV (pour tuer les bactéries) avant d’être pompée dans l’unité de stockage.

Le fonctionnement

1. Un anneau équipé de LED signale à l’utilisateur qu’il doit changer les filtres.
2. Un chauffage amène l’eau à la bonne température pour la douche et le lave-linge.
3. La machine à laver peut contenir environ 3 kilos de linge.
4. Deux pompes aident l’eau propre et usée à circuler dans le système.
5. Un réservoir recueille l’eau qui vient d’être nettoyée pour la réutiliser.

Washit
La technologie de nettoyage de l’eau comprend 3 filtres : un carbone, un organique et un chimique. Ils ont prouvé leur efficacité lors des premiers essais et ont parfaitement retiré la saleté et les particules indésirables contenues dans les eaux usées.
La machine à laver, avec une capacité relativement faible (3 kilos) est également plus silencieuse et s’est révélée plus stable que les machines courantes lors des essais.

Encore quelques défis à relever !

1. Un sèche linge. Sans un sécheur intégré, les utilisateurs doivent pendre leur vêtements ou avoir recours à un second appareil. “Nous pensons qu’un sèche-linge  intégré serait un complément parfait», dit Aktas. “Mais avec les technologies actuelles, le séchage des vêtements prend encore beaucoup de temps.”

L’équipe explore des technologies de pointe telle que Airwash, qui utilise de la vapeur sous pression pour chasser les mauvaises odeurs des tissus et des techniques expérimentales telles que l’aide d’un tambour vibrant (non rotatif) afin de réduire le bruit lors du lavage des vêtements.

2. Une Conception pour une utilisation publique. Washit pourrait être une aubaine pour les patrons de salles de sport, les festivals de musique et les aéroports. Pour créer une version adéquates, l’équipe s’attaque à des problèmes de conception tels la taille de la structure ou le chargement du linge par l’intérieur.

Lorsque le prototype sera fin prêt, l’équipe commencera à démarcher les fabricants, avec l’objectif d’amener Washit aux sein des foyers d’ici 5 à 10 ans.

Source :  http://www.tuvie.com/ , http://www.fastcompany.com

Comments

comments

Comments are closed.